29/06/22 3 questions à

Astonfly s’engage à réduire les nuisances sonores et son impact sur l’environnement

Pilote de ligne, mais également instructeur depuis 2003, Charles Clair a créé en 2004 l’école de pilotage Air & Compagnie. En 2006, Air et Compagnie démarre la formation spécifique des pilotes professionnels. Numéro 1 français de la formation des pilotes depuis 2014, Air & Compagnie devient en 2015 Astonfly. L’entreprise emploie aujourd’hui près de 200 personnes, dont 70 sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble. Astonfly forme chaque année plus de 150 pilotes de ligne, avec comme partenaire plusieurs des plus grandes compagnies aériennes européennes. En 2022, Charles Clair a initié le projet Silent Sky en faveur de l’environnement et de la réduction des nuisances sonores.

Pouvez-vous nous présenter Silent Sky ?

Silent Sky est un projet d’investissement de 10 millions d’euros, pour moderniser notre flotte, mais aussi construire un parking et des installations dédiées aux avions électriques.

Ce projet s’inscrit dans un souci d’intégrer Astonfly dans un environnement complexe. Le paysage urbain est de plus en plus dense, les riverains de plus en plus exigeants en termes de qualité de vie, de pollution sonore et visuelle. Nous avons la volonté de faire un geste dans ce sens, en modernisant notre flotte, en nous engageant sur les limitations de bruit, pour ouvrir un dialogue intelligent avec les riverains. Nous venons d’organiser une réunion avec eux, une large majorité souhaite comprendre le fonctionnement de notre centre de formation.

 

Quels sont vos engagements principaux dans le cadre de cette démarche ?

Le premier est de limiter le périmètres de notre flotte d’avion école à 32 aéronefs. Notre souhait est de ne pas nuire en augmentant le nombre de mouvements et les nuisances associées sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble, mais de concentrer notre développement connexe sur d’autres sites de formation à l’étranger.

Dans le même esprit, nous avons décidé d’arrêter la location d’avion pour les pilotes loisir à compter du 31 décembre 2022. Astonfly représente à ce jour près de 70 % des mouvements de Toussus-le-Noble. Arrêter cette activité nous permettra de limiter l’activité d’avions plus bruyants mais surtout de réduire tout risque de trajectoires non conformes réalisées par des pilotes non professionnels. Cela nous permettra ainsi de nous dédier exclusivement à la formation.

Notre troisième engagement, c’est de n’avoir que des aéronefs classés CALIPSO A ou B en termes de nuisance sonore à compter du 31 décembre 2023.

10 millions d’euros

c’est l’investissement consacré au projet Silent Sky

Astonfly représente 70 % des mouvements de l’aérodrome de Toussus-le-Noble.

Pouvez-vous nous préciser cette classification ?

Le CALIPSO classe le bruit de chaque avion léger, selon des mesures objectives, de A à D (A étant le plus performant et donc le moins bruyant ; NDLR). Dans notre école, nous utilisons l’avion le plus répandu dans le monde pour la formation d’un pilote, le CESSNA 172 S (dernière génération disponible). Nous avons 15 avions de ce type actuellement classés C et nous nous engageons à les équiper de silencieux pour les classer en A, avec un raccord au pot d’échappement pour contenir les gaz d’échappement en allongeant leur détente. L’installation s’étalera entre septembre 2022 et mars 2023, car il est à l’heure actuelle très compliqué de faire fabriquer autant de silencieux.

Nous avons par ailleurs 5 CIRRUS SR22, des avions très rapides dotés de 310 chevaux, classés C. Comme il n’existe pas de silencieux pour ce type d’avions, nous avons pris la décision de mettre fin à leur exploitation commerciale pour les remplacer par des CESSNA 172, classés désormais A.

Enfin, nous exploitons 12 DIAMOND DA42 classés B, bimoteur très performants, que nous conservons, car ils constituent la flotte de bimoteur la plus silencieuse du marché.

Les engagements majeurs d'Astonfly au 1er janvier 2023

1. Limiter le nombre de mouvements
2. Exploiter exclusivement des aéronefs classés A ou B
3. Arrêter la location d’avion aux pilotes loisirs
4. Investir dans l’aviation électrique

Dans le cadre de Silent Sky, vous engagez-vous également à vous équiper d’une flotte électrique ?

Nous avons en effet budgétisé le remplacement de notre flotte par des avions à motorisation électrique dès 2025. La génération actuelle d’aéronefs électriques ne permet pas une distance franchissable minimum de 300 milles nautiques, nécessaire pour la formation de pilotes professionnels.

Pour préparer cette arrivée, nous avons besoin de tous les équipements d’infrastructures aéroportuaires nécessaires. Nous nous engageons donc à investir dès le premier semestre 2023 dans un parking doté de seize postes d’avions électrifiés. Depuis janvier, Astonfly détient le label Pro tarmac Essential, premier label européen éthique, social et environnemental des professionnels de l’aéronautique et des infrastructures aéroportuaires. Nous nous engageons à obtenir le niveau 3 avant 2025, en continuant d’agir avec responsabilité comme nous le faisons depuis de nombreuses années afin de préserver l’environnement. En effet, nous installons des panneaux solaires, nos portes de hangar sont intégralement vitrées pour conserver la chaleur intérieure, et tous nos éclairages sont en LED.

Au-delà de représenter la première école de formation en France, nous voulons également être un acteur exemplaire dans nos engagements.

Comment ce projet est-il accueilli par les riverains de Toussus-le-Noble ?

Nous avons organisé des réunions publiques avec les riverains pour présenter nos engagements. Nous avons convenu avec eux de nous réunir tous les trimestres pour que chacun comprenne nos intérêts mutuels. Quand la démarche est volontaire, on arrive à des accords, et alors il n’y a plus de défiance.

Nous démontrons qu’en tant qu’opérateur majeur de l’aviation légère, nous arrivons à la fois à rerespecter au mieux notre environnement sur le plan des nuisances (Flotte exclusive d’avion CALIPSO A et B) et à réaliser une activité commerciale profitable. Si nous pouvons inspirer nos confrères à faire de même, c’est tant mieux !

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre juillet-août 2022