26/10/21 Portrait

« J’ai réalisé mon rêve » : rencontre avec Amine Bekkar, un jeune passionné de l’aéroport Paris-Orly.

Nous sommes allés à la rencontre d’Amine, jeune collégien âgé de 11 ans, qui nous a raconté comment il a réalisé son rêve : visiter Orly 4 (anciennement Orly Sud), à la suite d'un un échange avec les équipes du Groupe ADP.

Photographie d'Amine Bekkar à Paris-Orly ©Dioumy Samba

Photographie d'Amine Bekkar à Paris-Orly ©Dioumy Samba

D’où te vient ta passion pour l’aéroport Paris-Orly ?

Amine Bekkar : Ma passion pour l’aéroport s’est développée au cours de mes nombreux voyages en famille, au Maroc ou en Espagne – destinations desservies par l’aéroport Paris-Orly, NLDR. Mon grand-frère prenait des cours de pilotage à Lognes, et l’accompagner n’a fait que renforcer cette passion.  Et puis je suis d’un naturel curieux ! Par exemple, je me suis toujours interrogé sur la façon dont la fresque géante de l’artiste Ray Oranges a été apposée sur les fenêtres de la façade d’Orly 4, ou encore sur la façon dont ce dernier a été construit.

J’aime la simplicité de l’architecture de Paris-Orly, c’est un bâtiment important car il marque le début de l’histoire de l’aviation en France. Je m’intéresse particulièrement à Orly 4, qui est pour moi un monument. Ce dernier a accueilli plusieurs fresques géantes comme celle en réalisée par Jean-Charles de Castelbajac qui retrace les histoires vécues dans l’aéroport ou encore la mosaïque géante avec les 7000 visages de passagers visiteurs et personnel de l’aéroport. Lors d’un voyage récent à Barcelone, je me suis même fait graver un porte-clé avec l’image de sa façade !

« J’aime la simplicité de l’architecture de Paris-Orly. »

À quelle occasion as-tu visité l’aéroport ?

A.B : Un soir, nous sommes allés à l’aéroport pour accueillir mon oncle qui revenait de voyage. Ma mère qui connaît mon intérêt pour les lieux, m’a suggéré d’écrire au Groupe ADP afin de leur demander une maquette d’Orly 4 et visiter ses bureaux . J’ai été surpris de voir la rapidité de la réponse : je n’ai attendu que quelques jours ! On m’a répondu qu’il n’y avait pas de maquette disponible mais, encore mieux, on m’a proposé de visiter les lieux ! Je m’y suis rendu avec mon frère.

J’étais très content à l’idée de cette visite. Mon frère et moi avons été bien accueillis par Isabelle Loi (attachée de presse de Paris-Orly NDLR) ainsi que par Paul Damm, le conservateur du patrimoine de la région Île-de-France. La visite s’est super bien déroulée ! Nous avons d’abord passé la sûreté, puis nous avons été à la caserne des pompiers, c’était très impressionnant. J’ai découvert leur quotidien, leurs missions et j’ai même pu jouer avec les canons à eau des camions. J’ai adoré cette rencontre : les pompiers ont été très agréables, et m’ont dit que je les amusais car ils voyaient l’excitation dans mes yeux. Ensuite, nous sommes montés au sixième étage où se trouvent les lettres « Paris-Orly. » Ces lettres indiquent que nous nous trouvons à l’aéroport, c’est pour moi un endroit symbolique.

 

Connaissais-tu Paul Damm ? Avais-tu lu son livre, Orly : aéroport des sixties ?

 A.B : Je connaissais déjà Paul Damm car je l’avais vu à la télévision lors des 100 ans de Paris-Orly. Je n’avais pas eu l’occasion de lire son livre Orly, aéroport des sixties,  mais j’ai passé un très bon moment en sa compagnie car après m’avoir fait découvrir l’aéroport et son histoire, il m’a offert son livre dédicacé. Je suis très heureux d’avoir eu Paul Damm comme guide car à cette occasion, j’ai appris des choses que j’ignorais. Par exemple, j’ai appris qu’Orly 4 était très touristique, ou encore qu’il y a soixante ans on était pas obligés d’avoir un billet d’avion pour aller sur les terrasses du sixième étage.

As-tu, selon toi réalisé un de tes rêves ?

AB : E-vi-dem-ment ! Lorsque je me suis retrouvé au sixième étage, je me suis dit : mon rêve, je l’ai réalisé.  Mon meilleur souvenir, c’est le moment où j’ai quitté l’aéroport et où j’ai pris conscience de tout ce que je venais de vivre. Je ne suis qu’un enfant mais j’ai eu la chance de découvrir un lieu insolite, magique. Mes plus beaux souvenirs sont liés à l’aéroport Paris-Orly et cette visite me permet d’en créer d’autres. À l’école, j’ai réalisé un exposé de l’aéroport au cours duquel j’ai présenté une maquette d’Orly 4 que j’avais réalisée moi-même. Maintenant que j’ai eu l’occasion de visiter les zones réservées, je vais pouvoir construire une maquette encore plus précise !

« Je ne suis qu'un enfant mais j'ai eu la chance de découvrir un lieu insolite, magique »

As-tu d’autres projets liés à l’aéroport Paris-Orly ?

Plus tard, je souhaite me lancer dans une carrière de vidéaste pour faire découvrir un tas de chose aux gens, sur des sujets d’actualités ou des sujets humoristiques. J’ai pour projet de réaliser une vidéo sur l’histoire de l’aéroport, et c’est précisément devant Orly 4 que je poserai mon trépied !

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre décembre 2021