06/05/22 Actualité

La CDG express sur les rails

La Cour administrative d'appel de Paris a validé, le 28 avril, la poursuite du chantier du futur train rapide CDG Express entre la capitale et l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, revenant ainsi sur une précédente décision de justice.

Les travaux du CDG Express peuvent se poursuivre, une décision rendue par la Cour administrative d'appel de Paris. Crédit : CDG Express

Les travaux du CDG Express peuvent se poursuivre, une décision rendue par la Cour administrative d'appel de Paris. Crédit : CDG Express

32 Km

Ce sera la distance parcourue par les trains du CDG Express, reliant directement la gare de l’Est et l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, en vingt minutes.

Dans son arrêt, la Cour considère que « le projet est justifié par une raison impérative d’intérêt public majeur, permettant de déroger aux dispositions du code de l’environnement concernant la protection des espèces animales ». Le litige concernait plus particulièrement la portion de voies nouvelles qui s’étend sur 4,4 kilomètres au niveau de Mitry-Mory en Seine-et-Marne. Cette commune avait attaqué l’arrêté préfectoral autorisant le projet à traverser des zones où vivent des espèces protégées. L’avancement du chantier avait alors été perturbé par un jugement du tribunal administratif de Montreuil, qui avait stoppé les travaux au début de novembre 2020. Les juges considéraient alors que l’infrastructure n’était pas « indispensable » au point de détruire la biodiversité. Dans les faits, les porteurs de projet (Groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse de Dépôts) avaient toutefois rapidement obtenu l’autorisation de reprendre les travaux en attendant la décision de justice.

15 minutes

d'intervalle entre les passages des trains du CDG Express.

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre septembre 2022