05/10/20 Actualité

L’aérodrome de Pontoise, terrain d’expérimentation pour les futurs véhicules volants électriques

L'aérodrome de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin accueillera à partir de juin 2021 des tests en situation réelle de véhicule électrique à décollage vertical, ont annoncé mercredi 30 septembre la région Île-de-France, le Groupe ADP et la RATP.

Fabien Nestman Volocopoter et Edward Arkwright Groupe ADP

Fabien Nestman Volocopoter et Edward Arkwright Groupe ADP

La crise sans précédent que connaît le transport aérien a conduit ces derniers mois à orienter les efforts de relance vers la transition environnementale du secteur et à faire émerger une aviation décarbonée.

Ce nouvel objectif constitue une véritable révolution industrielle qui entraîne l’ensemble de la filière aéronautique.

Le choix de l’aérodrome de Pontoise

Si une grande attention a été portée au véhicule, une attention toute aussi importante est maintenant portée sur les conditions d’intégration de ce nouveau mode de transport en environnement urbain, en commençant ici à Pontoise, par du périurbain, à seulement 35 km de Paris.

Dès début 2021, les aménagements nécessaires, légers, seront ainsi réalisés à Pontoise afin d’accueillir dès le mois de juin 2021, les premiers tests, qui seront réalisés par Volocopter, et son véhicule 100 % électrique.

L’aérodrome de Pontoise permettra de développer une zone de test grandeur nature, en situation aéronautique réelle, pour venir tester chacune des composantes de la mobilité aérienne urbaine avec la perspective d’un démonstrateur pour les JO de 2024.

Nous voulons un démonstrateur pour les Jeux olympiques de 2024. Le projet a pour ambition de faire de la région Île-de-France, une région de référence sur le marché mondial de la mobilité aérienne urbaine

Valérie Pécresse

Présidente de la région Île-de-France

Groupe ADP : un écosystème d’aérodromes franciliens

L’Île-de-France bénéficie d’un système aéroportuaire intégré. L’écosystème singulier des aérodromes franciliens gérés par le Groupe ADP, réparti autour de 10 sites, représente une configuration unique et idéale afin de tester tant l’intégration dans le trafic aérien, que la mise en œuvre de toutes les opérations autour du véhicule (besoin en énergie, maintenance, parcours passager).

Ces opérations se feront en lien avec l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) et l’organisation Eurocontrol  qui soutiennent cette initiative, et nous accompagneront dans la bonne conception de la zone de test de Pontoise, ainsi que pour les opérations aériennes.

VoloCity un véhicule électrique à décollage vertical

C’est le véhicule électrique à décollage vertical VoloCity, du constructeur allemand Volocopter, qui a été choisi pour réaliser les premières expériences en Île-de-France. Pionnier de la mobilité aérienne urbaine, avec VoloCity, Volocopter est à l’origine du seul véhicule en cours de certification par l’EASA. VoloCity, entièrement électrique, est équipé de 18 moteurs et neuf batteries. Il peut transporter deux personnes dont un pilote. Il vole à 110 km/h, à une altitude de 400 à 500 mètres et avec une autonomie de 35 km.

L'appareil est en cours de certification par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), nous espérons une certification par le régulateur européen d'ici deux à trois ans.

Fabien Nestmann

Responsable des affaires publiques Volocopter

Des applications très larges peuvent être aujourd’hui envisagées, qu’elles soient logistiques, sanitaires ou de transport de personnes, tandis que la promesse des constructeurs est celle d’une offre de service rapide, flexible et à faible coût d’infrastructure.

Réinventer l’aviation de demain

Si la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 constitue une opportunité exceptionnelle de se projeter autour de la mobilité aérienne, l’heure est aujourd’hui à la mobilisation des acteurs de cette industrie naissante. Il s’agit là d’une nouvelle aventure aéronautique, alors même que s’ouvre également celle de l’hydrogène.

Avec la Région Île-de-France et la RATP, son intégration réelle dans la vie quotidienne reste donc en effet à construire, mais constitue d’ores et déjà une promesse forte de mode de transport complémentaire aux modes existants.

Le Groupe ADP est plus que jamais engagé pour réinventer l’aviation de demain.

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter