09/03/20 Portrait

Le passionné avec qui l’on s’envole sans quitter le sol

Mordu d’aviation, Jean-Michel Capron est de ceux qui aiment partager leur enthousiasme. En 2016, il a fondé DécouvAIRte, une association qui permet à tous et à toutes de découvrir le milieu de l’aéronautique. Au sein de la Maison de l’environnement et du développement durable (MDEDD) de Paris-Charles de Gaulle, et à l’occasion d’évènements partout en France, Jean-Michel Capron propose des ateliers où jeunes et moins jeunes se glissent dans la peau de pilotes ou de contrôleurs aériens. 

Jean-Michel Capron, fondateur de DécouvAIRte

Jean-Michel Capron, fondateur de DécouvAIRte

Précisions suite à la crise du Covid-19

Ce portrait a été rédigé en février 2020, juste avant la crise sanitaire du Covid-19. L’association DécouvAIRte, comme beaucoup d’autres, l’a subie de plein fouet. Son activité s’est arrêtée le 16 mars, et toutes les interventions et meetings aériens ont été annulés. Au moment où nous publions, en juin 2020, Jean-Michel Capron n’a pas de visibilité sur la reprise.

La richesse de Jean-Michel Capron, ce sont ses simulateurs. Il y a la « planche de bord », un cockpit sur roulette qu’il amène avec lui dans les salles de classe ou les espaces jeunesse. Le casque de réalité virtuelle, lui, permet de s’immerger totalement dans l’expérience de pilotage. Pour les aiguilleurs du ciel amateurs, il y a la tour de contrôle, capable de s’interfacer avec d’autres simulateurs. Enfin, Jean-Michel Capron propose aux plus téméraires de s’aventurer dans l’espace, avec un appareil qui permet de simuler les premiers pas sur la lune.  

Ses simulateurs, Jean-Michel Capron les bichonne. Et pour cause : c’est lui qui les a conçus. 

Quand le hobby décolle 

« Tout a commencé dans mon bureau avec un joystick et une simple manette à gaz », se souvient Jean-Michel Capron. Pilote régulier, ce dernier cherche à reproduire les sensations d’un vol grâce à la simulation. De fil en aiguille, il acquiert de nouveaux équipements, et en fabrique aussi beaucoup d’autres.  

En 2016, quand il quitte son emploi dans le secteur du transport routier, la reconversion semble évidente. « Je volais en aéroclub depuis plus de 20 ans, j’étais très présent dans le milieu de la simulation, explique-t-il. J’avais envie de transmettre cette passion. C’est comme ça que DécouvAIRte est née. » 

Autodidacte, Jean-Michel Capron a œuvré seul pour monter et faire vivre ce projet dont le succès le surprend encore. 

J’ai commencé sans rien, sans piston. DécouvAIRte, ce sont énormément de concessions et des heures et des heures de travail.

Aujourd’hui, le passionné est toujours seul aux manettes. « Sur les évènements, il y a parfois de la casse, note-t-il. En cas de problème, il faut savoir intervenir rapidement. Qui de mieux pour ça que la personne qui a conçu le matériel ? »  

Envol au quatre coins de la France 

Et des évènements, il y en a beaucoup. Dans le cadre d’un partenariat avec le constructeur Boeing et la Fédération Léo Lagrange, Jean-Michel Capron sillonne le territoire pour faire découvrir les métiers de l’aviation. Apte à former les jeunes au brevet d’initiation aéronautique (BIA), il suscite les vocations chez les 14 à 17 ans, filles et garçons. « A l’issue des ateliers, nous demandons aux participants s’ils sont intéressés par les métiers de l’aviation… Et c’est le cas pour 80% d’entre eux. » 

DecouvAIRte - Crédit : https://decouvairte.fr/

Car les simulations proposées par DécouvAIRte se rapprochent de ce que connaissent les pilotes professionnels. Jean-Michel Capron est d’ailleurs en contact avec beaucoup d’entre eux, pour assurer la qualité de ses interventions. « Aujourd’hui, je propose des simulations dans des conditions très proches du réel, avec des procédures identiques aux vraies », s’enthousiasme-t-il. 

Ce jusqu’au-boutisme, c’est ce qui a permis à DécouvAIRte d’obtenir le soutien de géants comme Boeing, Airbus ou le Groupe ADP. 

« Le Groupe ADP, et plus spécifiquement les Maisons de l’environnement et du développement durable, sont les premiers à m’avoir fait confiance », explique Jean-Michel Capron. Au fil des mois, celui-ci a créé un lien privilégié avec les équipes des MDEDD, particulièrement à Paris-Charles de Gaulle, où l’on peut retrouver ses simulateurs une bonne partie de l’année. Le Groupe ADP l’invite également régulièrement à des évènements, comme les journées du patrimoine ou la fête du pilotage virtuel, à Paris-Orly. « Ce sont des initiatives qui plaisent énormément aux riverains, indique-t-ilCela leur permet de voir l’avion autrement que comme quelque-chose qui pollue ou fait du bruit. » 

 Si, vous aussi, souhaitez découvrir les simulateurs de Jean-Michel Capron, retrouvez-le sur rendez-vous à la MDEDD de Paris-Orly (inscription sur place ou par mail, comptez 35€ de l’heure) ou lors d’un des nombreux événements auquel il se rend (infos sur le site Internet de DécouvAIRteInstagramFacebook ou Twitter). 

 

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter