Aéroport de Paris-Charles de Gaulle

76,2

millions de passagers en 2019

Situé à 25 kilomètres au nord de Paris, l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle est implanté sur 3 257 hectares.

Il rassemble la plus grande part de liaisons commerciales long-courriers et intercontinentales du système aéroportuaire composé également de Paris-Orly et Paris-Le Bourget. Ce positionnement structure fortement l’activité et l’identité de l’aéroport, qui est la porte d’entrée du monde en France. Il dispose de 9 terminaux de passagers d’une capacité théorique de 79 millions de passagers et de 6 gares de fret. Avec 76,2 millions de passagers accueillis en 2019, il est le 2ème européen et le 1er aéroport français. Le trafic de fret et poste s’est élevé à 2,102 millions de tonnes en 2019. 328 villes dans le monde ont été desservies au départ de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle en 2019

Un hub puissant

L’infrastructure s’est profondément transformée ces dernières années avec la mise en service de la liaison A-C et celle du hall M du terminal 2E, la refonte du puit de correspondance côté piste entre les terminaux 2E et G, l’ouverture de l’espace lounge Instant Paris, le passage du terminal 2F en 100 % Schengen, le déploiement de l’Inspection Filtrage Unique et de la Dépose Bagage Automatique (DBA), l’automatisation du processus embarquement et l’élargissement du parc de sas PARAFE, accompagné du déploiement de la technologie de reconnaissance faciale.

Les travaux d’extension du trieur à bagages aux halls L et M s’inscrivent dans les divers projets d’optimisation visant à renforcer l’attractivité et la performance du hub.

Cette transformation, associée à une gestion opérationnelle bien maîtrisée, a permis de reconfigurer la plateforme de correspondance de Paris-Charles de Gaulle et ainsi d’améliorer durablement l’efficacité opérationnelle et commerciale de l’aéroport ainsi que l’accueil des passagers.

Terminal 2E, Hall K

L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle est le hub mondial de la compagnie Air France et le principal hub européen de l’alliance SkyTeam, avec l’aéroport de Schiphol.

Selon le rapport « Airport Industry Connectivity 2019 » de l’ACI Europe qui évalue le réseau de correspondances offertes sur les aéroports, la plateforme de correspondance de Paris-Charles de Gaulle maintient sa place de 3ème hub européen pour l’offre de hub connectivity (connectivité globale comptabilisée en nombre de villes desservies), derrière Francfort et Amsterdam.

Il est également le hub européen de La Poste et de la compagnie FedEx, dont l’extension permettant une hausse de 50 % de la capacité de triage est en cours de construction, et accueille également tous les principaux acteurs du fret international. D’une capacité de traitement de 3,6 millions de tonnes de fret par an, il offre de nombreuses possibilités de développement aux entreprises du secteur.

Le trafic point à point représente plus des deux tiers du trafic de la plate-forme de Paris-Charles de Gaulle. De surcroît, la plate-forme est idéalement localisée pour attirer le trafic de correspondance qui alimente le trafic long-courrier puisque Paris se trouve à moins de deux heures de vol de toutes les grandes villes d’Europe occidentale. Le taux de correspondance sur la plate-forme est de 29,3 % en 2019.

Un doublet de pistes

L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle bénéficie d’un système de pistes extrêmement efficace grâce à ses deux doublets dont la disposition physique permet une utilisation indépendante. Pour chacun des doublets, une piste est affectée prioritairement aux décollages, l’autre aux atterrissages, ce qui permet notamment de limiter les nuisances sonores occasionnées par le trafic. L’aéroport dispose de 289 postes de stationnement avions, dont 131 au contact des terminaux. Sur les 161 postes au large, 81 sont dédiés au fret.

Plan de masse de Paris-Charles de Gaulle

En 2019, le nombre de mouvements d’avions s’établit à 498 000 en hausse de 3,6 % par rapport à 2018.

 

3,6 millions de tonnes

Capacité de traitement de fret par an

Tout un réseau d’accès à la plateforme

La plateforme de Paris-Charles de Gaulle est desservie par un réseau de transport routier et ferroviaire qui la rend accessible pour les passagers, les transporteurs de fret et le personnel des entreprises exerçant leur activité sur l’aéroport et qui la place à la pointe des pôles aéroportuaires en termes d’intermodalité.

L’aéroport est accessible grâce à la proximité d’autoroutes, une gare TGV au cœur du terminal 2, deux stations de RER et une gare routière au terminal 1 en zone Roissypole via des bus (Roissybus, Bus Direct…).

La gare Roissypole-Aéroport Paris-Charles de Gaulle 1, porte d’entrée de l’aéroport pour les terminaux T1 et T3, est en cours de rénovation afin d’améliorer sa lisibilité et ses services.

De plus, l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle compte 29 000 places de parking dont environ 18 400 sont situées en parcs proches (au contact direct des terminaux). Enfin, le système de transport automatique CDGVal relie les 3 terminaux de la plateforme, les gares RER-TGV et les parcs de stationnement longue durée.

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter