Pourquoi y a-t-il des vols de nuit à Paris-Charles de Gaulle et pas à Paris-Orly ?

Paris-Orly est le seul aéroport international d’Europe à avoir un couvre-feu entre 23h30 et 6h. D’autres aéroports – Francfort ou Genève par exemple – font également l’objet de restrictions d’usage, mais sur des périodes de temps un peu moins étendues.

Le couvre-feu de Paris-Orly a été décidé en 1968 par arrêté ministériel (à consulter sur le site du ministère de la Transition écologique), en raison de la très forte urbanisation aux alentours de l’aéroport

À Paris-Charles de Gaulle, des créneaux horaires sont attribués la nuit. Et la croissance du trafic nocturne, qui était de 10% par an sur la dernière décennie, a été stoppée par plusieurs décrets. Ainsi, depuis 2012, les avions les plus bruyants sont interdits entre 22h et 6h. Depuis 2014, cette restriction touche également les aéronefs dont la marge acoustique est comprise entre 8 et 10 EPNdB (niveaux effectifs de bruit perçus en décibels). En 2016, suite à une étude relative aux vols de nuit sur la plateforme, de nouvelles procédures d’approches dite en descente douce ont été imposées pour les vols de nuit entre 0h30 et 5h. Retrouvez plus de détails sur le site de Bruitparif.

Pour approfondir ce sujet, vous pouvez consulter le rapport publié en 2018 par un groupe de travail sur les vols de nuit à Paris-Charles de Gaulle, à la demande du préfet d’Ile-de-France (site du ministère de la Transition écologique).

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter