Qui surveille la qualité des rejets des eaux des aéroports du Groupe ADP ?

Pour préserver les milieux naturels et les nappes phréatiques d’éventuelles pollutions, notre laboratoire contrôle la qualité des rejets d’eaux des aéroports parisiens 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Nous attachons une grande importance à la bonne gestion du cycle de l’eau sur nos plateformes aéroportuaires, de la collecte à la distribution, en passant par le traitement des eaux de pluie.

Pour assurer sa mission de surveillance et d’alerte fixée par les arrêtés préfectoraux, notre laboratoire a mis en place des réseaux de stations automatiques.

  • À l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, six stations de mesure d’alerte sont réparties à des endroits stratégiques. Il y a aussi deux stations implantées aux points de rejet pour les bassins versant Seine et versant Marne. Deux stations complémentaires permettent également de contrôler l’eau provenant de la commune du Mesnil-Amelot.
  • À l’aéroport Paris-Orly, il y a six stations de mesure d’alerte. Deux stations de surveillance complètent ce dispositif pour veiller aux rejets dans l’Orge.

Cette surveillance en continu nous permet d’interrompre les rejets en cas de dépassement des seuils autorisés par les différents arrêtés préfectoraux, par exemple pour les débits de rejet ou encore les substances. Cela contribue également au bon fonctionnement des usines de production d’eau potable de la région parisienne, intervenant en aval de nos rejets d’eaux pluviales.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos engagements sur la maîtrise des impacts au niveau de l’eau et notre travail sur la mesure de la qualité de l’eau.

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter