10/09/20 Actualité

Des engins de piste 100 % électriques pour le traitement d’un vol Air France

Air France a expérimenté le 3 septembre 2020 le traitement au sol d’un vol Paris – Delhi avec des engins 100 % électriques, un des leviers de réduction de son empreinte carbone pour la compagnie française.

A350 repoussé de son point de stationnement par un push TLD ©Cedric Landais AF

A350 repoussé de son point de stationnement par un push TLD ©Cedric Landais AF

Tout comme les aéroports, les compagnies aériennes se sont engagées à réduire leurs émissions de CO2. Engagée depuis plusieurs années dans l’électrification de ses engins de piste, Air France a expérimenté le 3 septembre 2020 le traitement au sol d’un vol Paris – Delhi avec des engins 100 % électriques. Pour la compagnie française, c’est un levier de réduction de l’empreinte carbone..

- 50 %

Dans le cadre de sa politique de développement durable Air France s’est fixé comme objectif de réduire de 50 % ses émissions de CO2 par passager km d’ici à 2030.

Le traitement au sol  a été réalisé avec des engins 100% électriques produits par la start-up française CARWATT et par TLD, leader mondial en construction de matériel de piste. Ont ainsi été utilisés :

– pour l’alimentation de l’avion en air : un conditionneur d’air TLD Lebrun
– pour le transfert des bagages du terminal jusqu’à l’avion : un tracteur Charlatte
– pour le chargement des bagages : un convoyeur à bande CARWATT
– pour le chargement du fret : un loader gros porteur TLD

Enfin, l’avion a été repoussé de son point de stationnement par un tracteur de push gros porteur TLD.

Afin que l’expérimentation soit exemplaire, le vol était assuré par un Airbus A350 d’Air France, appareil de dernière génération. En effet, cet avion consomme 25 % de carburant de moins que les appareils équivalents de génération précédente, avec de surcroît une empreinte sonore également réduite de 40 %, grâce à l’incorporation de matériaux plus légers, composites et titane.

A350 à l'escale © Arnaud Gaulupeau Groupe ADP

D’ici fin 2020, près de 60 % de la flotte des engins de piste utilisés par Air France dans les aéroports sur lesquels la compagnie opère ses propres matériels (Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly ainsi que les escales Air France en France métropolitaine) seront électriques. Ce taux sera porté à 90 % en 2025, permettant d’éviter chaque année l’émission de 10 000 tonnes de CO2. En 2030, Air France vise la neutralité carbone de ses opérations au sol.

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à la newsletter