23/10/23 Innovation

Le cockpit intelligent, une innovation pour l’environnement et les pilotes

Dans l’industrie de l’aviation la technologie évolue à pas de géant. La dernière innovation en date est le cockpit intelligent. Il a été présenté lors du 54ème Salon international de l’aéronautique et de l’espace, à Paris-Le Bourget, en juin dernier. Cette avancée technologique ouvre de nouveaux horizons en facilitant le pilotage et en permettant d’optimiser les vols pour réduire leur impact environnemental.

 
© Avionics2020_tactile_screen_and_hand_copyright Thales

© Avionics2020_tactile_screen_and_hand_copyright Thales

Matériaux composites, avion électrique ou bien à hydrogène… Le secteur aéronautique se réinvente pour répondre à l’enjeu clé de décarbonation. Poste de pilotage innovant, le cockpit intelligent s’appuie sur l’intelligence artificielle et des technologies de pointe.

Son atout par rapport aux cockpits actuels ? Aider les pilotes à optimiser la trajectoire de leur avion, avec de nombreux bénéfices à la clé.

L’évolution technologique du cockpit et ses bénéfices pour l’environnement

Aux côtés du manche et des manettes des réacteurs qui sont présents dans tous les cockpits, celui-ci se distingue par ses nombreux écrans tactiles. Ils abritent des fonctionnalités inédites, s’appuyant notamment sur l’intelligence artificielle. Ces assistants intelligents analysent, tout d’abord, en temps réel les conditions météorologiques et le trafic aérien pour proposer un ajustement des trajectoires de vol. Une meilleure gestion des moteurs permet de réduire la consommation de carburant et les émissions associées. Ainsi, à l’appui de ce cockpit intelligent l’empreinte carbone de chaque vol serait réduite de 10 % selon Thales, son concepteur. D’autres technologies comme la réalité augmentée offre la possibilité d’avoir une visualisation optimale des phases du vol et des tâches liées.

 

© Avionics2020 écran tactile Thales

De nouvelles formes de pilotage

Les fonctionnalités du cockpit intelligent redéfinissent le rôle du pilote en le faisant cohabiter avec l’intelligence artificielle (IA). L’avion autonome à 100 % n’est pas envisagé et ces technologies constituent avant tout une aide au pilotage. C’est évidemment toujours le pilote qui aura le dernier mot face à ces assistants intelligents, mais il devra se former à l’utilisation de ces nouveaux outils. Dès 2027 les avions, les hélicoptères ou de nouvelles solutions de mobilité aérienne pourront bénéficier de ce cockpit intelligent conçu par Thales.

Comme pour toute avancée technologique, le cockpit intelligent soulève de nombreuses questions. Parmi elles figurent la compatibilité entre l’IA et les normes sécuritaires de l’aviation. Toujours en cours de développement, le cockpit intelligent ouvre de belles perspectives pour tous les acteurs de l’aviation, notamment en faveur de la décarbonation du secteur. Même si en matière de pilotage d’avion, on ne remplacera jamais la décision humaine.

Restons en contact

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à l'infolettre Entre voisins.

Infolettre mai 2024