06/04/22 Actualité

Le service de prévention du risque animalier, des ambassadeurs de la biodiversité

A ce jour, près de 500 espèces végétales et animales ont été recensées au cœur des prairies aéronautiques de Paris-Charles de Gaulle grâce notamment à l'équipe du service de prévention du risque animalier (SPRA), qui photographie régulièrement la faune et la flore au cours des vacations. Nous sommes allés à la rencontre de Pascal, Jean-Noël et Vincent mais aussi d'Emmanuel, qui les accompagne au quotidien pour recenser la biodiversité.

Faucon crécerelle ©P.Hiance

Faucon crécerelle ©P.Hiance

« J’ai toujours été passionné par la nature et la photo »

Pascal Hiance, agent du service de prévention du risque animalier (CDGR)

« J’ai toujours été passionné par la nature et la photo. Depuis que je suis en poste au SPRA, cet engouement s’est encore renforcé et mon appareil photo ne me quitte plus ! J’aime photographier les oiseaux et la beauté des couleurs de leur plumage. Mes photos, je les partage essentiellement avec Jean-Noël, c’est une sorte de course entre-nous à celui qui aura les plus beaux clichés ! Nous nous amusons à photographier les mêmes espèces mais dans des positions différentes. Grâce aux observations que nous menons, j’ai eu la chance de découvrir de nouvelles espèces aviaires comme l’œdicnème criard, un petit échassier migrateur ou encore un étourneau blanc, qui est très rare. »

« Mes sujets photos préférés sont les rapaces et les chevreuils »

Jean-Noël Piat, agent du service de prévention du risque animalier

« C’est depuis le confinement que j’ai pris l’initiative de faire de la photo. Pendant nos vacations dédiées à l’observation où nous sommes postés pendant une vingtaine de minutes à certains endroits de la plateforme, j’en profite pour photographier la faune et la flore. Il en est de même lorsque je surveille les pistes lors des journées dédiées à la prévention du risque animalier. C’est une passion récente ! Ma préférence se porte sur les rapaces et les chevreuils. Certains clichés ont d’ailleurs servi à répertorier de nouvelles espèces. »

« Nos photographies  permettent de montrer toute la richesse environnementale coté piste ! »

Emmanuel Vesval, correspondant environnement et RSE au pôle système de management intégré (SMI)

« Je pilote les sorties d’observation de la biodiversité en lien avec l’association Aérobiodiversité. D’avril à septembre, nous animons des visites pour les salariés, les membres de la communauté aéroportuaire et les riverains. Ensemble, nous effectuons des relevés sur les invertébrés, les papillons, les oiseaux etc., en suivant des protocoles définis en fonction des saisons et en nous appuyant sur les documents du Muséum national d’Histoire naturelle. L’équipe du SPRA contribue aussi à ces évaluations et leurs photographies permettent de montrer toute la richesse environnementale coté piste ! Des informations précieuses qui enrichissent la cartographie de la faune et de la flore de l’aéroport mais aussi les bases de données d’Aérobiodiversité et du Muséum national d’Histoire naturelle. »

« Chacun apporte sa pierre à l’édifice pour recenser la biodiversité ».

Vincent Esposito, responsable d’équipe des agents du service de prévention du risque animalier (CDGR)

« Le service de prévention du risque animalier (SPRA), c’est une équipe de 15 personnes dont la mission première est de prévenir le risque animalier – du lever au coucher du soleil – pour permettre un trafic aérien en toute sécurité. Au-delà de cette mission règlementaire, les agents recensent, au cours de vacations dédiées à l’observation, la faune et la flore des prairies aéronautiques. Sachez que leur périmètre d’activité est vaste ! puisqu’il s’étend dans un rayon de 13 km autour de l’aéroport.

Ces vacations d’observation ont permis d’identifier des lieux d’attractivité pour le regroupement d’oiseaux : le bassin des versants de la Seine, le SIAH (Syndicat Intercommunal Aménagement Hydraulique) de Gonesse et le parc du Sausset d’Aulnay-sous-Bois. Grace aux photos réalisées par l’équipe, nous pouvons davantage identifier et quantifier les groupes d’oiseaux, découvrir de nouvelles espèces faunistiques et floristiques et créer notre base de données. Au sein du groupe, chacun a sa spécialité : pour certains, ce sont les rapaces, les canards, les passereaux, pour d’autres, le couvert végétal, avec pour tous une réelle passion pour la nature. »

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre juin 2022