30/05/22 Actualité

Paris-Charles de Gaulle : fermeture de la piste 1 pour la réhabilitation de taxiways menant à la piste du 11 juillet au 7 novembre 2022

Le Groupe ADP entreprend la réfection de trois taxiways desservant la piste 1 de Paris-Charles de Gaulle à compter du 11 juillet au 7 novembre 2022.

Réhabilitation de taxiways menant à la piste 1

Réhabilitation de taxiways menant à la piste 1

Les travaux seront réalisés sur 17 semaines, du 11 juillet jusqu’au 7 novembre prochain, période au cours de laquelle la piste 1 sera fermée. Les atterrissages et décollages (pour les avions dont les performances le permettent) continueront sur la piste 3, située au nord de la piste 1.

L’ensemble de ces travaux seront réalisés dans l’emprise aéroportuaire de Paris-CDG. La base vie du chantier sera également située sur l’emprise aéroportuaire, ce qui aura pour effet de limiter fortement le nombre de véhicules de chantier circulant sur le réseau routier public.

Rappel des caractéristiques de la piste 1 :

  • Date de construction : la piste 1 (09R/27L) a été mise en service en 1974 ; elle a été construite en deux temps : une première partie en 1973, puis une extension à l’Est en 1999.
  • Structure : mixte enrobé / béton
  • Longueur de la piste : 4 200 mètres
  • Largeur de la piste : 45 mètres
  • Nombre de taxiways associés à la piste : 23
  • Piste principalement utilisée au décollage

 

Ces travaux portent sur plusieurs projets différents, réalisés sur la même période afin de réduire leurs impacts sur l’exploitation et la riveraineté.

Un taxiway, qu'est-ce que c'est ?

Un taxiway, c'est un chemin de roulement, une voie délimitée et aménagée pour le déplacement des avions entre leur point de stationnement et les pistes.
Les taxiways de Paris-Charles de Gaulle permettent majoritairement de quitter la piste et rejoindre les terminaux pour les arrivées, ou de rejoindre la piste pour les départs.

Ces travaux portent sur plusieurs projets différents, réalisés sur la même période afin de réduire leurs impacts sur l’exploitation et la riveraineté :

  • Maintenance des taxiways : la réfection de trois taxiways desservant la piste porte sur une reconstruction complète (sur une longueur prédéfinie variable) de leur chaussée.  Ces trois taxiways ont été ciblés prioritairement en raison de leur état de dégradation avancé. Cette réhabilitation leur permettra d’accueillir des aéronefs pendant au moins 20 années supplémentaires ;

 

 

  • Sécurité aéronautique & environnement : La mise en place de feux de balisages à technologie LED sur les taxiways permettra aux pilotes de bénéficier d’une très bonne visibilité de la piste ainsi que de réduire significativement la consommation électrique nécessaire au fonctionnement du balisage. Le balisage des taxiways sera également mis en conformité.
  • La mise en place d’une barre lumineuse commandable depuis la tour de contrôle sur une des voies d’alignement permettra à l’aéroport de gagner en robustesse opérationnelle par conditions de faible visibilité ;

 

  • La mise en conformité des virages entre les taxiways préexistants afin de faciliter certaines opérations de roulage ainsi que la mise en conformité du marquage et du balisage des taxiways.

 

 

La piste courte au nord 09L/27R (piste 3) sera exploitée en mode banalisé

Le financement de ces travaux est réalisé par le Groupe ADP, hors remplacement des ILS financé par la Direction Générale de l’Aviation civile.

Comment les mouvements d’avions vont-ils être modifiés pendant les travaux ?

Les pistes de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle sont exploitées en doublets de pistes indépendants. Sur chacun de ces doublets, la piste courte (la piste « extérieure ») est utilisée préférentiellement pour les atterrissages. La piste longue (la piste « intérieure ») est utilisée préférentiellement pour les décollages. Il s’agit là d’une exploitation du doublet en mode dit spécialisé.

Pendant les travaux des taxiways de la piste 1, le doublet de pistes sud sera exploité de façon nominale. La piste courte au nord 09L/27R (piste 3) sera exploitée en mode banalisé, c’est à dire qu’elle accueillera à la fois des décollages (pour les avions dont les performances le permettent) et des atterrissages.

Les terminaux ouverts et le niveau de trafic attendu à date pendant la phase des travaux montrent que la fermeture de la piste 1 génèrera un report limité de vols sur le doublet Sud (pistes 2 et 4). L’utilisation de la piste 3 s’intensifiera du fait de l’utilisation en mode banalisé (arrivées et départs), principalement aux heures de pointe.

 

 

 

Un chantier « durable et environnemental »

Le projet de réhabilitation de la piste 1 et de ses taxiways fait l’objet d’une ambition environnementale poussée avec une volonté d’améliorer la prise en compte du coût carbone de nos projets. Il a été sélectionné au travers du projet OLGA (Holistic & Green Airports), financé par l’Union européenne dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe, comme projet pilote pour l’amélioration du bilan carbone de nos chantiers (Green Runaway Renovation).

Ce chantier fait l’objet d’un suivi régulier via un management environnemental, fondé entre autres sur les principes de la norme EN ISO 14001, avec notamment :

  • Un suivi du bilan carbone et de l’analyse du cycle de vie à chaque étape du projet (phase avant-projet, phase projet et vérification en phase travaux) pour déterminer les gains environnementaux et ainsi notre maîtrise et notre influence sur les différentes parties prenantes liées à l’opération,
  • La réalisation d’audits (norme EN ISO 14001) des fournisseurs et sous-traitants,
  • Un suivi régulier des objectifs avec un responsable environnement dédié au projet.

Les dispositifs suivants sont mis en place pour réduire l'empreinte carbone du projet :

• Limiter les mouvements de camions :

  • Incorporation dans les nouvelles chaussées en béton de 20 % de granulats recyclés issus des chaussées existantes démolies limitant ainsi l’apport de granulats extérieurs. Le retraitement/criblage des granulats se fait sur site.
  • Fabrication du béton sur site : présence d’une centrale à béton mobile en zone réservée à proximité du chantier.

• Gestion des déchets :

  • Politique de recyclage très ambitieuse avec un taux de recyclage d’au moins 70 % et le maximum possible directement sur la plateforme

• Mise en place de procédés novateurs :

  • Mise en place d’essais en partenariat avec le Service technique de l’aviation civile (STAC) de chaussées aéronautiques novatrices alliant une structure hybride en béton et en enrobé permettant de réduire les épaisseurs des structures et donc améliorant le bilan carbone de la structure.
  • Mise en place d’une expérimentation d’utilisation de carburant vert sur certains engins de chantier.

D’autres interrogations sur les travaux ?

L’équipe de la Maison de l’Environnement et du Développement durable de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les travaux : visiteCDG@adp.fr ou 0805 712 712

La MDE est située à proximité du siège social du groupe ADP : 1 rue Louis Couché – 93290 Trembley-en-France

 

 

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre novembre 2022