16/06/21 Actualité

Un avion Robin pour le lycée professionnel Aristide Briand au Blanc-Mesnil (93)

Avion Robin à l'aéroport du Bourget ©Alexis Lepanot

Avion Robin à l'aéroport du Bourget ©Alexis Lepanot

Le 16 avril dernier, un Robin DR 315-120 acheté par le lycée professionnel Aristide Briand de la commune du Blanc-Mesnil (93), a été démonté sur le tarmac de l’aéroport du Bourget. Cet appareil, qui appartenait à ACHC AéroClub à Visan (84800), a été démantelé avec l’aide des agents du Groupe ADP, puis transporté jusqu’au lycée. L’équipe d’Entre voisins est allée à la rencontre de la directrice déléguée à la formation professionnelle et technologique du lycée, Nabia Pisi, pour en savoir plus sur ce projet. Rencontre.

Quel est le projet pédagogique derrière cet achat ?

Nabia Pisi : « L’objectif de cet achat est de fournir aux lycéens une formation efficace, répondant aux exigences du marché aéronautique. Notre établissement propose à ses élèves de travailler dans des conditions réelles, en mettant à disposition des salles de cours équipées en matériels audiovisuels, un grand atelier et une véritable variété d’avions (Robin, Piper et Corvette). Notre équipe d’enseignants est uniquement composée de professionnels de l’aéronautique, ce qui permet aux élèves de finir leur formation avec un acquis reconnu par des sociétés d’aviation importantes ».

« Notre établissement propose à ses élèves de travailler dans des conditions réelles, en mettant à disposition des salles de cours équipées en matériels audiovisuels, un grand atelier et une véritable variété d'avions ».

Pourquoi avoir choisi ce modèle en particulier ?

N.P : « Le Robin DR 315-120 est un modèle d’avion léger, équipé d’un moteur à piston à quatre cylindres Lycoming O-360-A2A. Il peut accélérer à une vitesse de vol de croisière à 240 km\h, alors que la distance maximale de l’avion est de 930 kilomètres. Le Robin est un appareil très important pour la première année de formation des élèves en seconde aéronautique. Cet avion leur permet de comprendre les spécificités des moteurs à allumage commandé et diesel aéronautiques, les principes fondamentaux et les moteurs à piston développés pour l’aéronautique ».

240 km/h

C'est la vitesse maximale du Robin DR.300

N.P : « À l’issue de cette formation de trois ans qui compte vingt-deux semaines de stage en entreprise, les élèves auront l’opportunité de travailler sur un avion moteur à turbine. Cet apprentissage leur permettra d’avoir une compréhension plus approfondie et plus complexe du fonctionnement des différentes commandes de vol mécanique et électrique du moteur à turbine, ainsi que des différents circuits hydrauliques et pneumatiques ».

Comment avez-vous procédé pour le démonter et le transporter jusqu’à l’école ?

N.P : « Nous étions équipés d’outillages standards, en partenariat avec le responsable du musée de l’Aviation de Warluis. Nos enseignants et un élève en aéronautique ont travaillé ensemble pour le démontage de l’appareil en un après-midi. Après avoir séparé les ailes du fuselage de l’avion, ils ont transporté la voilure sur un remorque à planneur et le reste de l’appareil dans le camion jusqu’au lycée ».

7 heures

Ont été nécessaires pour démonter le moteur et les ailes de l'appareil

Le personnel du Groupe ADP nous a accompagné durant cette belle aventure, en nous offrant l’atterrissage, le gardiennage, ainsi qu’un montage vidéo dynamique récapitulant la journée.

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre juillet-août 2022