Paris-Charles de Gaulle

Réhabilitation des taxiways de la piste 1 à Paris-Charles de Gaulle du 6 juin au 23 octobre 2022

Saviez-vous que la piste 1 (09R/27L) a été mise en service en 1974 et construite en deux temps ? Une première partie en 1973, puis une extension à l’Est en 1999. Elle a fait l’objet de plusieurs grandes opérations de réhabilitation partielle en 1992, 2003, 2006 et 2008 pour la partie principale et en 2014 pour l’extension à l’Est. Depuis, elle n’a fait l’objet que d’opérations de maintenance corrective.
Des travaux se sont déroulés du 3 juin au 23 octobre 2022, entraînant la fermeture de la piste du 6 juin jusqu’au 7 novembre.

Les travaux ont consisté en la réhabilitation complète de 3 taxiways (voie de circulation avions) associés à la piste 1, jugés prioritaires, à l’installation par la DGAC de nouveaux équipements d’aide à l’atterrissage (ILS) ainsi qu’à la mise en conformité d’équipements de mesure Météo France.

Plan de la situation de la piste 1 à Paris-Charles de Gaulle

Présentation détaillée du projet par zones

  • Réhabilitation et mise en conformité aéronautique de la piste 1 et de l’ensemble des 23 taxiways ;
  • Projet qui se déroule sur plusieurs années. La première phase de travaux (entouré en bleu ci-dessous )a lieu de juillet à octobre 2022 ;
  • Les 3 voies réhabilitées cet été ont entièrement démolies et reconstruites.

Un projet qui s’inscrit dans la feuille de route “2025 PIONEERS” du Groupe ADP

« 2025 Pioneers » est la feuille de route stratégique qui lance la transition du Groupe ADP vers un nouveau modèle aéroportuaire. Pour imaginer l’aéroport de demain, le Groupe ADP compte être pionner dans 4 domaines :

  • Dans l’offre de connexions multimodales ;
  • Dans les modes de construction ;
  • Dans l’excellence et la durabilité des modes opérationnels et énergétiques ;
  • En matière d’hospitalité ;

Une ambition environnementale

Une volonté de la part du Groupe ADP d’améliorer le bilan carbone de leurs ouvrages :

  • Mise en place d’un suivi carbone des travaux tout au long du projet, de la phase étude jusqu’à la réalisation des travaux.
  • Travail de mise à jours des préconisations techniques du groupe en lien avec le STAC (Service Technique de l’Aviation Civile – DGAC) pour permettre par exemple l’utilisation d’agrégats d’enrobés recyclés ou de granulats recyclés.

99,98 %

des 16 000 tonnes de « déchets » générés par le chantier de réhabilitation de la piste 1 à Paris-Charles de Gaulle ont été recyclés.

Le projet a permis de réaliser différents types d’opérations

  • 1

    Reconstitution complète des voies

    • Rabotage de la couche de roulement, déconstruction de la dalle béton, puis construction de la structure complète de la couche sur toute la largeur des voies de circulation.
    • Les accotements revêtus ont été réhabilités, la terre végétale a été nivelée.
  • 2

    Optimisation du balisage aéronautique

    • Mise en conformité de tous les feux axiaux et latéraux aux normes Européennes, le remplacement de
      tous les feux par des feux neufs à LEDS et l’adaptation des regards existants en regards RBE/RBT
    • Remplacement des trappes de regard balisage et recyclage des anciennes trappes
    •  Mise en place d’une barre d’arrêt commandable sur le taxiway Q6 depuis la tour de contrôle, ce qui
      permettra à l’aéroport de gagner en robustesse opérationnelle par conditions de faible visibilité
  • 3

    Travaux SNA-RP et Météo France

    • SNA-RP :
      – ILS -LOC : installation nouvelles antennes + nouveau shelter27L et 09R
      – ILS -GLIDE : installation nouveau shelter09R
      – Infrastructures pour les accès et alimentation en énergie des nouveaux équipements mentionnés ci-dessus
    • Météo-France :
      – Déplacement à 120 m de l’axe de piste du diffusomètre de seuil 09R pour mise en conformité règlementaire
      – Infrastructures pour les accès et alimentation en énergie de l’équipement mentionné ci-dessus

Impact sur les flux aériens

Quelques rappels…

Les pistes de l’aéroport Paris-CDG sont exploitées en doublets de pistes indépendants.

Sur chacun de ces doublets :

    • La piste courte (la piste extérieure) est utilisée préférentiellement pour les atterrissages
    • La piste longue (la piste intérieure) est utilisée préférentiellement pour les décollages
    • Il s’agit là d’une exploitation du doublet en mode dit spécialisé

Avion au décollage à Paris-CDG

Pendant la fermeture de la piste 1

La piste courte au nord, appelée piste 3 (09L/27R), sera principalement exploitée en mode banalisé, c’est à dire qu’elle accueillera à la fois des atterrissages et des décollages (pour les avions dont les performances le permettent).

Le doublet de pistes sud sera exploité de façon nominale, en mode spécialisé.

Une question ?

L'équipe de la Maison de l'Environnement et du Développement durable de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les travaux.

  • Pour le Groupe ADP : visiteCDG@adp.fr

  • Pour la DGAC : environnement-dsna@dgac.fr

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre octobre 2022