17/02/21 Actualité

Le bâtiment de liaison des terminaux 2B et 2D à Paris-CDG est livré

Le chantier de construction de la liaison entre les terminaux 2B et 2D et de la réhabilitation du terminal 2B de Paris-Charles de Gaulle est achevé. Le projet appelé "2BBD", qui aura nécessité près de 5 ans de travaux, a officiellement été livré vendredi 12 février dernier.

Bâtiment de liaison des Terminaux 2B et 2D

Bâtiment de liaison des Terminaux 2B et 2D

Sans doute aviez-vous remarqué le chantier et le nouvel édifice érigé entre les terminaux 2B et 2D au détour d’un de vos trajets quotidiens. Il s’agissait là de travaux de réhabilitation du terminal 2B et de création d’un bâtiment de liaison BD entre les 2 aérogares.

Pourquoi ces réaménagements ?

Aujourd’hui, l’évolution des contraintes aéroportuaires engendre un allongement du parcours des passagers, ce qui a conduit le Groupe ADP à étendre la salle d’embarquement du terminal 2B et à réunir les terminaux 2B et 2D grâce au bâtiment de liaison BD.

La réhabilitation du terminal 2B et son agrandissement de 2 500 m2 a ainsi permis de séparer les flux de départ et d’arrivée des passagers. Le bâtiment de liaison BD, quant à lui, regroupe désormais des fonctions d’inspection-filtrage, une salle de livraison bagages, des surfaces commerciales et des salons de compagnies aériennes.

Les chiffres clé du projet

77 500 m²

de surfaces construites, réhabilitées ou rénovées

25 000 m²

de surfaces créées pour le nouveau bâtiment de liaison

50 000 m²

 de surface rénovées au sein du terminal 2B

2 500 m²

d’extension au terminal 2B

Un chantier exemplaire en termes de RSE

Vous le savez, la gestion responsable des chantiers et la favorisation de l’emploi local sont au cœur des préoccupations du Groupe ADP. Et ce chantier n’a pas manqué à l’appel ! En effet, la démarche RSE de l’entreprise a été naturellement déclinée et partagée sur le projet.

Ce sont ainsi plus de 113 000 heures en insertion sociale ont été réalisées par 149 salariés, tous issus de la région Île-de-France. Les départements les plus contributeurs étaient logiquement riverains de l’aéroport Paris- Charles de Gaulle : la Seine-Saint-Denis (37 %), le Val-d’Oise (27 %) et la Seine et Marne (5 %).

Toutes les générations ont été bénéficiaires de l’opportunité : 25 % avaient moins de 26 ans et près de 20 % plus de 50 ans. Grâce à ces missions en insertion, 2 CDI ont été conclus et 4 compagnons sont à nouveau en contrat sur un autre chantier. Les heures effectuées sur l’opération ont également ouvert à plusieurs personnes l’accès au logement et à une formation.

Une démarche haute qualité environnementale (HQE) a par ailleurs accompagné le projet. Les principales cibles identifiées étaient la sobriété énergétique et la gestion des déchets.

Les performances thermiques du terminal 2B existant ont par ailleurs été améliorées par le remplacement de sa façade coté ville, la réalisation de l’extension côté piste et par l’installation de centrales de traitement d’air de nouvelle génération.

S’agissant du bâtiment de liaison BD, le choix a été fait d’atteindre une performance énergétique 10 % supérieure aux exigences de la réglementation. Ainsi, l’isolation des façades et de la toiture a été particulièrement soignée, offrant un confort thermique remarquable en toute saison sans aucun sacrifice énergétique sur les surfaces vitrées.

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Lire le dernier numéro