21/11/22 Actualité

Un premier parc solaire pour le Groupe ADP

Le Groupe ADP vient d’inaugurer son premier parc solaire à Caveirac, dans le Gard, pour continuer à décarboner son énergie. Il s’agit de la première étape du contrat d’achat direct d’énergie renouvelable signé avec le constructeur-producteur Urbasolar et le fournisseur GazelEnergie. Cet accord prévoit la construction de deux autres parcs solaires photovoltaïques, dans le Var et en Charente. Objectif : couvrir une part des besoins en électricité de Paris-Orly, Paris-Charles de Gaulle et Paris-Le Bourget en énergie verte.

Le Groupe ADP est l’une des premières entreprises françaises à approvisionner son électricité auprès de parcs solaires construits spécifiquement pour ses besoins propres. Objectif : couvrir 10% des besoins en électricité des trois aéroports parisiens grâce à la construction de trois parcs solaires photovoltaïques.

Le premier vient d’être inauguré dans le Gard, à Caveirac. Le deuxième devrait sortir de terre dans le Var d’ici 2023. La mise en service du parc de Villognon, en Charente, n’est attendue qu’en 2024, à la suite de retards liés à la crise sanitaire. La construction de ces centrales solaires est assurée par le constructeur et producteur Ubrasolar. GazelEnergie assurera pendant trois ans le rôle d’agrégateur en intégrant ces nouveaux wattheures (GWh) renouvelables pour la consommation du Groupe ADP.

10%

c’est la couverture des besoins en électricité qui sera assurée par les trois centrales solaires.

« Les trois parcs seront aménagés sur un espace de 40 hectares pour une production totale de 47 GWh par an, l’équivalent de la consommation de 15 000 habitants, précisent les trois signataires. Ils permettront de fournir 10% de l’énergie nécessaire pour faire fonctionner les trois aéroports parisiens, soit près de la moitié des besoins en éclairage. »

Ce contrat signé pour une durée de 21 ans, repose sur le modèle « Corporate PPA (Power Purchase Agreement) » selon lequel une entreprise s’approvisionne directement auprès d’un fournisseur d’énergies renouvelables. « Cet accord a un effet réel, direct et durable sur la transition du mix énergétique en France », appuie le Groupe ADP, qui poursuit ainsi sa politique volontariste de transition énergétique pour atteindre le zéro émission nette en 2030 à Paris-Orly et Paris-Le Bourget, et en 2035 à Paris-Charles de Gaulle sur ses émissions internes.

Les mesures déjà engagées en matière d’énergie

1

Pour l’électricité. 100% de la consommation du Groupe ADP est désormais d’origine renouvelable.

2

Pour le chauffage. Une géothermie profonde est déployée à Paris-Orly, une centrale biomasse à Paris-Charles de Gaulle et une pompe à chaleur à Paris-Le Bourget. Une géothermie profonde est en cours à Paris-Charles de Gaulle pour une mise en service en 2025.

Edward Arkwright, directeur général exécutif du Groupe ADP

« La prochaine étape consistera à produire vert nous-même une partie de notre consommation, comme nous le faisons déjà pour nos besoins en chaleur. Nous préparons dès à présent l’intégration du solaire photovoltaïque sur de nouveaux projets d’infrastructures : parkings, bâtiments immobiliers, ainsi que sur notre projet de Terminal 4 à Paris-Charles de Gaulle. »

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre octobre 2022