Qu’est-ce qu’un avion à décollage vertical ?

Véhicule électrique VoloCity à décollage et atterrissage vertical

Un avion à décollage et atterrissage verticaux (ADAV ou VTOL, acronyme anglais pour Vertical Take-Off and Landing) est un aéronef conçu pour s’affranchir des pistes habituellement nécessaires pour décoller ou atterrir. Ce sont des avions équipés de différents systèmes qui combinent l’ascension à la verticale d’un hélicoptère, à la vitesse de croisière et la charge nécessaire à un avion.

Imaginés en 1921 par l’ingénieur américain Nikola Tesla, ils ont été développés dans les années 50 par les militaires qui craignaient d’être cloués au sol si les pistes étaient bombardées. Les ADAV peuvent en effet utiliser une plateforme réduite, au même titre que les hélicoptères. En revanche, ces avions ont toujours eu du mal à trouver leur place dans le civil, en raison d’une consommation de carburant excessive au décollage et à l’atterrissage. Leur intérêt militaire s’est également avéré restreint, du fait d’une autonomie et d’une charge utile – la masse de matière transportée – limitées.

Mais une ère nouvelle s’ouvre pour ces taxis volants qui pourraient révolutionner la mobilité aérienne urbaine (Urban Air Mobility, UAM), dont le Groupe ADP est partie intégrante.

Les eVTOL (Electric Vertical Take-Off and Landing), 100% électriques, sont depuis juin 2021 en phase test à l’aérodrome de Pontoise qui expérimente ces futurs véhicules volants. Volocopter, Airbus, Vertical Aerospace, Ascendance, les constructeurs allemand Lilium et l’américain Joby Aviation ont annoncé rejoindre l’écosystème francilien structuré autour de la zone de test de Pontoise. Objectif : présenter un démonstrateur aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

 

Infolettre Entre voisins

Suivez l’actualité des projets, travaux et événements proches de chez vous grâce à notre infolettre.

Infolettre juillet-août 2022